Les élections présidentielles auront bien lieu en décembre prochain malgré la menace de Coronavirus, a affirmé, lundi, le président ghanéen, Nana Akufo Addo.

“La constitution du Ghana ne prévoit pas de prolonger le mandat du président au-delà de quatre ans”, a relevé M.Akufo Addo, dans un discours à la nation, notant que les élections se tiendront le 7 décembre prochain comme prévu.

“Malgré la pandémie, nous devons renforcer la démocratie ghanéenne”, a indiqué le chef d’Etat, appelant les Ghanéens à adhérer à l’exercice d’inscription des électeurs, qui doit commencer mardi.

Et de noter que la mise en place d’un nouveau registre électoral est un pas important pour garantir des élections crédibles et transparentes, notant que cet exercice sera effectué dans plus de 33.300 centres d’inscription.

En décembre prochain, les Ghanéens seront appelés aux urnes pour élire un nouveau président qui dirigera le pays pour les quatre prochaines années.

Cette échéance s’annonce, d’après plusieurs observateurs, comme serrée entre John Dramani Mahama, sous les couleurs du NDC, et Nana Akufo-Addo, sous l’étiquette du Nouveau Parti patriotique (NPP), qui s’affronteront pour la troisième fois.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer