L’Allemagne vient d’accorder au Ghana un financement de 250 millions d’euros dans le but de stimuler l’approvisionnement en électricité et d’améliorer l’infrastructure de transport d’électricité.

A cet effet, un protocole d’accord a été signé, mercredi à Accra, par le PDG de la Ghana Grid Company (GRIDCo), Jonathan Amoako-Baah, et la représentante de Siemens, Sabine Dall’Omo, en présence du président ghanéen Nana Akufo-Addo et le président et chef de la direction de Siemens AG, Joe Kaeser.

Dans le cadre de cet accord, les deux sociétés travailleront non seulement pour améliorer la capacité et la stabilité du réseau électrique du Ghana, mais également pour aider le pays à accroître sa capacité d’exporter de l’électricité vers les pays voisins d’Afrique de l’Ouest, tels que le Burkina Faso, le Togo et le Bénin.

Ce financement intervient dans le cadre du programme allemand “Compact with Africa”, pour stimuler le secteur privé des pays participants à ce programme.

À ce jour, douze pays africains participent à ce programme allemand, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, l’Éthiopie, le Ghana, la Guinée, le Maroc, le Rwanda, le Sénégal, le Togo et la Tunisie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer