Le gouvernement britannique va suspendre le Parlement jusqu’au 14 octobre prochain, soit deux semaines avant la date prévue du Brexit, a annoncé mercredi le Premier ministre Boris Johnson, rendant difficile pour les députés de s’opposer à une sortie sans accord de l’UE.

La rentrée parlementaire est prévue mardi. Le Premier ministre a annoncé avoir écrit à la reine Elizabeth II pour lui demander de suspendre le Parlement jusqu’au 14 octobre.

“Je pense qu’il est essentiel que le Parlement siège avant le Conseil européen et si, comme je l’espère, un accord avec l’UE est imminent, le Parlement aura la possibilité d’adopter la loi sur l’accord de retrait nécessaire pour la ratification avant le 31 octobre”, a expliqué Boris Johnson dans un communiqué.

Le calendrier parlementaire défini par Boris Johnson rend improbable que les députés opposés à une sortie sans accord de l’Union européenne puissent faire voter des lois pour empêcher un Brexit sans accord.

La livre sterling a chuté de -0,6% face à l’euro et au dollar à la suite de cette information, qui renforce l’hypothèse d’un hard Brexit.

Bouton retour en haut de la page
Fermer