Libreville, 18 Mai (AGP) – Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et le Parti communiste chinois (PCC) vont échanger leurs expériences dans la lutte contre le Coronavirus au cours d’un séminaire par visioconférence qu’ils ont ouvert ce lundi sur le thème «Leadership du parti au pouvoir en temps épidémique». Ce séminaire voit la participation des membres des sommités des deux formations politiques amis.

Au cours de ce séminaire, l’échange d’expériences permettra notamment à la partie gabonaise, représentée par le PDG, de bénéficier de l’expérience chinoise dans la gestion de la crise sanitaire qui secoue actuellement le monde entier. La Chine qui constitue aujourd’hui l’un des rares pays à avoir pu contenir la Covid-19, à l’intérieur de son territoire.

Aussi, la partie gabonaise, dont le pays qui est engagé dans la bataille contre la propagation dudit virus depuis le mois de mars dernier, pourra également partager l’expérience du Gabon.

De même, les enseignements de ce séminaire permettront au PDG de préparer un rapport à l’attention de son président, Ali Bongo Ondimba, et au gouvernement d’une part, d’enrichir la stratégie nationale de riposte contre la Covid-19, et d’autre part de parfaire les actions de ce parti en complément à celles mises en œuvre par le Gouvernement auprès des populations pour lutter contre l’épidémie.

Pour cette première journée, les travaux ont porté sur deux thèmes à savoir: la lutte contre la Covid-19 menée par le PCC. L’exposé a été animé par le Pr Wang Yao de l’école du PCC du comité de Shanghai. Puis, les expériences gabonaises sur la lutte contre l’épidémie, un thème présenté par Donatien Lhié Dioumy Moubassango, Conseiller du président du PDG auprès du secrétaire général, Porte-parole du parti.

Mais avant ces exposés, les deux parties ont prononcé des allocutions d’ouverture. Ainsi, dans son discours circonstancielle, le Secrétaire général du PDG, Eric Dodo Bounguendza, a salué la tenue de ce séminaire qui constitue le prolongement d’échanges d’expériences entre la Chine et le Gabon ainsi que leurs deux partis au pouvoir.

«Les liens d’amitié solides ont permis à ce que lorsque la République populaire de Chine était frappée par la Covid-19, le Gabon et le PDG, par la loyauté à cette amitié traditionnelle, expriment du fond du cœur au peuple chinois et au Parti communiste chinois leur soutien multiforme. Aujourd’hui, le Gabon, après la République populaire de Chine vit au quotidien cette épidémie. Et c’est dans le même esprit, depuis le début de cette épidémie au Gabon, la République populaire de Chine et le Parti communiste chinois ne cessent de partager, avec le peuple gabonais et le PDG, leur expertise, en vue de lutter au mieux contre la propagation du Covid-19. Une marque d’attention et d’appui face à laquelle l’ensemble des militants du Parti réitèrent leur reconnaissance au peuple chinois et au PCC», a-t-il dit, avant de dévoiler les actions déjà engagées par son parti depuis l’arrivée du Covid-19 en mars dernier.

Pour sa part, le ministre assistant au Département international du Comité central du PCC, Li Mingxiang, exprimé sa satisfaction pour l’organisation pour la première fois d’un séminaire par visioconférence entre les deux partis amis. Il a indiqué que la Chine et le PCC seront toujours disposés à répondre aux sollicitations du Gabon.

Aussi, a-t-il annoncé l’octroi d’une cargaison du matériel de lutte contre le Covid-19 destiné au PDG. Cette cargaison, a-t-il poursuivi, serait en train d’être embarquée en Chine pour le Gabon.

Le ministre assistant au Département international du Comité central du PCC a également adressé une invitation au PDG pour prendre part, l’année prochaine, au centenaire de cette formation politique. Une rencontre qui verra également la présence d’autres partis africains et monde amis du PCC.

Les relations entre le PDG et le PCC sont vieilles de plus quarante ans. Pour le secrétaire général du PDG, cette énième rencontre d’échanges s’inscrit donc dans la vision des deux leaders, Ali Bongo Ondimba et Xi Jiping. Des visions non seulement appuyées par les deux partis, mais également basées sur le coopération entre les deux Etats et le renforcement des nouvelles forces motrices pour le développement du Gabon et la Chine.

Bouton retour en haut de la page
Fermer