L’ancien Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet est décédé, dans la nuit de mercredi à jeudi à Libreville, à l’âge de 59 ans des suites d’une crise d’asthme, a-t-on indiqué de source officielle.

Admis dans une clinique de Libreville depuis mai dernier, Emmanuel Issoze Ngondet, a occupé de son vivant plusieurs postes ministériels avant d’être nommé Premier ministre du 28 septembre 2016 jusqu’au 12 janvier 2019.

Ainsi, il fait son entrée en gouvernement en 2009 en tant que ministre de l’Énergie, des Ressources hydrauliques et des Nouvelles énergies puis Ministre des Relations avec le Parlement et les Institutions constitutionnelles. En 2011, il devient ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, chargé de la réforme de l’État et, à partir de 2012, Ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l’Intégration régionale.

“M. Emmanuel Issoze Ngondet s’en est allé ce jour, trop tôt. C’est une perte immense pour notre pays. Il fut un grand serviteur de l’État, doublé d’un patriote sincère qui aura consacré sa vie au Gabon et aux Gabonais”, a écrit le président gabonais Ali Bongo Ondimba sur sa page facebook.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères Alain-Claude Bilie-By-Nze a écrit sur son compte twitter “tristesse immense d’apprendre le départ sans retour de notre aîné, Emmanuel Issoze Ngondet, ancien Premier ministre. Une étoile qui laisse une trace indélébile par son parcours. Un homme d’État au sens élevé du sacerdoce pour la République”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer