La radioactivité n’est pas “anormale” autour de la centrale nucléaire de Taishan, dans le sud de la Chine, a assuré Pékin mardi, à la suite de l’annonce d’un problème interne à un réacteur.
La centrale nucléaire EPR de Taishan, construite avec le groupe français EDF dans le sud de la Chine, est sous surveillance pour un problème d’étanchéité au coeur d’un réacteur, mais les rejets de gaz dans l’air ainsi générés sont dans les limites autorisées, ont assuré lundi EDF et l’opérateur chinois CGN.
Lors de sa première réaction depuis ces informations, le gouvernement chinois s’est voulu rassurant.
“D’après les informations fournies par les autorités compétentes, la situation actuelle à la centrale nucléaire de Taishan répond aux exigences techniques”, a déclaré devant la presse le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian.
“Il n’y rien d’anormal dans la radioactivité autour de la centrale nucléaire et la sécurité est garantie”, a ajouté M. Zhao.
Plus généralement, le porte-parole a assuré que “les centrales nucléaires chinoises affichent un bon bilan de fonctionnement et il n’y a eu aucun incident mettant en cause l’environnement ou la santé publique”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer