La Belgique maintient l’interdiction d’accéder à son territoire aux ressortissants des pays tiers recommandés le 30 juin dernier par l’Union européenne, rapporte  l’agence Belga.

Cette décision a été prise lors de la réunion d’un comité ministériel restreint.

Le Conseil de l’Union européenne avait publié une liste de 14 pays (15 si l’on y ajoute la Chine à qui s’impose une condition de réciprocité) pour lesquels il recommande aux États membres de l’UE et de la zone Schengen de rouvrir, à partir du 1er juillet, les frontières extérieures de l’UE pour les voyages non essentiels.

«La Belgique n’accède pas pour le moment à la demande du Conseil de l’UE d’accepter également les ressortissants issus de la liste de 14 autres pays», précise Belga, qui ajoute qu’une cellule d’évaluation mise en place dans le cadre de la gestion de la pandémie procédera à une évaluation régulière de cette liste en tenant compte des chiffres épidémiologiques et des régions qui seraient (re)mises en confinement.

L’Union européenne avait décidé de lever à partir du 1er juillet les restrictions de voyage pour les résidents de 14 pays tiers dont le Maroc.

La liste de ces pays a été élaborée sur la base de critères liés notamment à l’évolution de la pandémie, à la gestion globale de la crise sanitaire et pour des considérations économiques.

Bouton retour en haut de la page
Fermer