Le taux de chômage a reculé de 0,2 point au deuxième trimestre France pour s’établir à 8,5% de la population active en France entière (hors Mayotte), selon des données publiées mercredi par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

« Le taux de chômage au sens du BIT diminue de 0,2 point en moyenne sur le deuxième trimestre 2019, après une baisse de 0,1 point le trimestre précédent. À 8,5% de la population active en France (hors Mayotte), il est inférieur de 0,6 point à son niveau du deuxième trimestre 2018. Il s’agit de son plus bas niveau depuis début 2009 », indique l’INSEE.

En France métropolitaine seule, le taux diminue de 0,2 point sur un trimestre, soit 66.000 individus, et 0,6 point sur un an. Il s’élève à 8,2%, soit 2,4 millions de personnes.

Dans le détail, si cette baisse a concerné toutes les catégories d’âge, elle est plus forte chez les jeunes de 15-24 ans, dont le taux de chômage a diminué de 0,6 points à 18,6%. La baisse reste moins marquée chez les 25-49 ans et les plus de 50 ans, où elle atteint 0,2% sur un trimestre.

Le chômage de longue durée, quant à lui, reste stable à 3,2% de la population active, en baisse de 0,1 point seulement sur un trimestre et 0,4 point sur un an, indique la même source, ajoutant que 900.000 personnes déclarent rechercher un emploi depuis au moins un an.

Récemment, la ministre du travail française Muriel Pénicaud a rappelé l’ambition du gouvernement d’arriver à un taux de chômage autour de 7% en 2022.

Bouton retour en haut de la page
Fermer