L’économie française devrait accuser une contraction d’environ 10% cette année, malgré une reprise “progressive” de l’activité à partir du troisième trimestre, selon des estimations de la Banque de France (BdF), publiées mardi.

L’institution monétaire souligne que le produit intérieur brut (PIB) ne retrouvera pas son niveau d’avant la crise sanitaire et économique due au nouveau coronavirus avant la mi-2022.

Pour le deuxième trimestre, qui a connu un mois et demi de confinement avant une reprise progressive de l’activité à partir du 11 mai, la BdF prévoit un recul autour de 15% du PIB.

“L’activité rebondit au mois de mai (…) tout en restant à un niveau très inférieur à la normale”, avec une perte d’activité estimée à -17% sur une semaine-type de la fin mai par rapport à la normale, contre -27% en avril et -32% fin mars, a précisé la banque centrale dans son point de conjoncture.

Le taux de chômage pourrait atteindre de son côté un pic de 11,5 % mi-2021, souligne en outre la Banque de France dans ses projections macroéconomiques (juin 2020), notant qu’il faudra attendre 2022 pour le voir redescendre en dessous de 10%.

“Au quatrième trimestre 2020, le niveau de l’emploi serait inférieur de presque 1 million au niveau atteint fin 2019”, anticipe l’institution monétaire.

“L’emploi se stabiliserait au cours de l’année 2021, en décalage avec le rebond de l’activité, et c’est seulement en 2022 qu’il progresserait de nouveau”, poursuit la Banque de France.

Début juin, le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire avait déclaré que le gouvernement tablait désormais sur une contraction de 11% du produit intérieur brut de la France cette année, contre un recul de 8% attendu précédemment.

“Le choc de la crise (liée à l’épidémie de coronavirus) a été extrêmement violent en France. […] Cela va se payer dans la croissance (…) Le choc économique est extrêmement brutal”, a déclaré Bruno Le Maire.

Cette prévision figurera dans le troisième projet de loi de finances rectificative pour 2020 qui doit être présenté dans les prochains jours.

Bouton retour en haut de la page
Fermer