L’impact de la crise sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19, sur le secteur du tourisme en France est estimé à 20 milliards d’euros en 2020, selon l’Organisation Les Entreprises du Voyage (EdV).

La crise sanitaire a lourdement touché le secteur touristique en France, “sur l’année, les pertes sont chiffrés à 20 milliards d’euros”, a indiqué, samedi, Jean-Pierre Mas, président d’EdV, sur la radio publique Franceinfo.

Le secteur “a perdu entre 70% et 80% de son chiffre d’affaires”, a précisé le président de cette organisation professionnelle, considérée comme l’interlocuteur des pouvoirs publics pour l’ensemble des métiers qu’elle représente: voyage en France, Tour-opérateurs, distributeurs et assembleurs de voyages, voyage d’affaires, organisateurs de voyages de groupes, organisateurs de congrès, séminaires, foires et salons, voyages de jeunes…

Cette situation met « en grande difficulté » les entreprises du secteur malgré les aides du gouvernement, a affirmé le président d’EdV qui rassemble à elle seule 1.674 entreprises représentant 85 % du marché des agences de voyages en France.

“Les agences de voyages, les tours opérateurs, l’hôtellerie, la restauration, ceux qui reçoivent les étrangers en France, toutes les entreprises du secteur sont touchées”, a souligné le président d’EdV, pour qui les perspectives demeurent incertaines.

“On n’est pas très optimiste pour 2021. Pour le secteur du voyage d’affaires, on estime qu’on ne retrouvera pas le niveau de 2019 avant 2024 ou 2025. Dans le secteur touristique cela va dépendre de la possibilité de voyager dans le monde”, a-t-il dit.

Bouton retour en haut de la page
Fermer