Le champion britannique Lewis Hamilton a repris le volant d’une F1 lors de la deuxième journée d’essais de Mercedes à Silverstone.

Après Valtteri Bottas mardi, c’est au tour de Lewis Hamilton de retrouver les sensations du pilotage d’une F1. Pas la W11 avec laquelle il défendra son titre mondial à partir du GP d’Autriche le 5 juillet, mais une monoplace de la saison 2018 que Mercedes utilise durant deux jours afin de permettre à ses pilotes de retrouver leurs repères et à ses mécaniciens et ingénieurs de s’habituer au protocole sanitaire qui sera mis en place lors de la reprise des Grands Prix, à huis clos.

Lewis Hamilton, qui comme ses adversaires ne s’était pas installé dans le baquet d’une F1 depuis la fin des essais hivernaux de Barcelone en février, est ainsi apparu masqué dans le garage occupé par Mercedes à Silverstone. Comme les membres de son équipe et comme son équipier la veille.

Bouton retour en haut de la page
Fermer