MDJS hta nta kouayri – Romantique

Si l’année 2019 a été marquée, dans la région de l’Oriental, par le retour des évènements footballistiques à portée nationale après des décennies pendant lesquelles la région n’a pas connu l’organisation d’évènements de ce type, l’année 2020 a été celle d’exploits et de consécrations bel et bien mérités.

Des succès remarquables qui ont placé la région de l’Oriental sous les projecteurs de l’actualité sportive au niveau national et continental, et ce grâce aux bonnes performances réalisées par le club de la Renaissance sportive de Berkane (RSB).

Longtemps considéré comme un outsider capable de créer la surprise mais sans être un prétendant durable pour les titres, le club orange s’est forgé une image de sérieux compétiteur à ne pas prendre à la légère.

En effet, l’année 2020 a marqué la célébration du premier sacre africain de cette équipe après une saison exceptionnelle et sans précédent, en raison de la paralysie qu’ont connu les activités sportives suite à la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus partout dans le monde.

Plus encore, la RSB s’est adjugée une troisième place méritée au championnat national D1 Pro. Et avec un peu plus de chance durant certains matchs clés, le collectif berkani aurait même pu remporter son premier titre de champion du Maroc.

Persévérance. C’est le mot qui résume le mieux l’état d’esprit de cette équipe qui, après avoir frôlé le sacre en 2019 (défaite aux tirs aux buts en finale face au Zamalek égyptien), la RSB est revenue plus forte pour remporter le trophée de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) à la faveur d’un parcours sans faute couronné par une victoire en finale contre les Egyptiens du Pyramids.

Cette consécration a été fêtée à l’Agropole de Berkane lors d’une cérémonie haute en couleur à l’honneur de la RSB, en présence notamment du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, du président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenbi Bioui, et du gouverneur de la province de Berkane, Mohamed Ali Habouha.

Dans une allocution à cette occasion, M. El Jamai a salué l’exploit de l’équipe orange tout en soulignant qu’il ne s’agit pas du fruit d’une coïncidence, mais du résultat d’un travail sérieux et continu, qui a permis de porter haut les couleurs de la RSB et d’honorer le football marocain en général sur la scène africaine.

Cette consécration s’ajoute à une honorable troisième place au classement de la Botola Pro D1, ce qui fait une saison très réussie pour la RSB, s’est-il réjoui, notant que la région de l’Oriental est fière de ses équipes la RSB mais aussi la Mouloudia d’Oujda, arrivée cinquième au classement du championnat national.

De son côté, M. Habouha a souligné que la RSB vient d’entrer dans le palmarès du football africain en devenant le cinquième club marocain à décrocher ce trophée, ce qui constitue une source de fierté non seulement pour les Berkanis et la région de l’Oriental mais pour l’ensemble des Marocains.

Pour sa part, le capitaine de l’équipe, Mohamed Aziz, a mis en exergue les efforts déployés par ses coéquipiers pour réaliser cet exploit, malgré un contexte particulièrement difficile marqué par la pandémie de la Covid-19, qui a affecté l’ensemble des compétitions sportives.

Ce premier trophée continental est une source de motivation pour les joueurs de la RSB, déterminés à poursuivre sur cette lancée et décrocher d’autres titres, a-t-il affirmé, appelant l’ensemble des composantes du club ainsi que les supporters à rester unis et conjuguer leurs efforts pour étoffer davantage le palmarès de la RSB.

Les protégés de Tarik Sektioui ne comptent pas en rester là. Tout en gardant un œil sur la Supercoupe de la CAF, qui les opposera à une autre équipe égyptienne, Al Ahly, les Berkanis entament sereinement la nouvelle saison de la Botola Pro D1, sur laquelle ils fondent de grands espoirs.

Par ailleurs, le Mouloudia Club d’Oujda (MCO), l’autre équipe qui représente la région de l’Oriental dans la Botola Pro D1a réalisé, elle aussi, des résultats prometteurs en terminant la saison 2019-2020 à la cinquième place.

Tout le mérite revient aux joueurs et au staff du club pour leurs efforts ayant permis de tenir la promesse exprimée en début de saison d’occuper l’une des cinq premières places au classement de la Botola Pro D1.

Pour la nouvelle saison (2020-2021), le MCO est déterminé à conforter sa position parmi le gotha du football national avec le nouvel entraîneur Abdeslam Ouaddou, appelé pour remplacer le technicien Abdelhak Benchikha qui n’a pas souhaité prolonger son contrat avec le club oujdi.

MDJS hta nta kouayri – Securité
Bouton retour en haut de la page
Fermer