MDJS hta nta kouayri – Yoga

Lausanne – De nouveaux remplacements supplémentaires seront testés dans les matches de football en cas de commotion à partir de janvier 2021, a annoncé mercredi l’International Board (IFAB), garant des lois du jeu.

Cette décision a été prise pour éviter “de graves conséquences” si le joueur est victime d’un deuxième choc crânien dans le même match, ceci sans désavantager son équipe en le sortant du terrain, a précisé l’IFAB dans un communiqué.

Le directeur technique de l’IFAB, David Elleray, a expliqué lors d’une conférence téléphonique qu’une sortie définitive du joueur permettra “de bien évaluer” son état de santé, et a été préféré à un remplacement temporaire qui aurait maintenu “une pression sur le joueur pour reprendre le match”.

Cependant, l’idée est de fixer une règle “applicable à tous les niveaux du football” professionnel ou amateur, surtout que l’essentiel des rencontres “sont disputées sans médecin ou personnel médicalement formé sur les lieux, a souligné l’instance internationale.

Il est à signaler que ce protocole devait initialement être expérimenté lors du tournoi olympique de football des JO de Tokyo, mais son report d’un an à l’été 2021 a bouleversé le calendrier.

MDJS hta nta kouayri – Securité
Bouton retour en haut de la page
Fermer