Les moyens de consolider les relations entre les institutions africaines en charge des affaires des anciens combattants ont dominé les entretiens du Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El-Ktiri, avec le président de la Fédération mondiale des anciens combattants (FMAC), Dan Vigo Bergtun.

Dans une déclaration à la presse, M. El-Ktiri a indiqué que la visite du président de la FMAC permettra d’échanger les vues sur la situation et les perspectives d’avenir de cette organisation où le Royaume est membre actif et au sein de laquelle il assume un rôle de premier plan.

Rappelant que le Maroc a été élu à la vice-présidence du bureau exécutif de la Fédération mondiale au cours de son 29ème assemblée tenue en février dernier à Paris, le Haut-commissaire a souligné que le déplacement de M. Bergtun offre l’opportunité de discuter d’une série de questions d’intérêt commun, dont la promotion de la situation des anciens combattants en Afrique ainsi que le développement et la valorisation de la mémoire historique de ses pays.

Il a à cet égard souligné l’intérêt que revêt pour l’Afrique l’élection du Maroc au bureau exécutif de la FMAC, en affirmant que le Royaume partage une histoire commune avec plusieurs pays subsahariens.

M. El Ktiri a dans le même contexte indiqué que la commission permanente de la FMAC pour les affaires africaines, présidée par le Cameroun, envisage de tenir sa prochaine session au Maroc en 2020.

M. Dan Vigo Bergtun a de son côté souligné que la Fédération mondiale regroupe 45 millions anciens combattants des divers coins du monde, tout en relevant les actions déployées par le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée libération en faveur de la famille de résistance.

En outre, il s’est dit fier d’œuvrer aux côtés du Maroc au sein de la FMAC après l’élection de M. El Ktiri en tant que vice-présidence de cette organisation.

La Fédération mondiale des anciens combattants est une organisation internationale non gouvernementale, fondée en 1950 à Paris par huit pays, à savoir la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Turquie, les États-Unis et la Yougoslavie. La FMAC rassemble aujourd’hui 172 organisations d’anciens combattants de 121 pays qui représentent environ 45 millions d’anciens combattants à travers le monde.

Bouton retour en haut de la page
Fermer