Vingt-huit personnes ont été tuées depuis mercredi dans les violences déclenchées par une nouvelle arrestation de Bobi Wine, principal candidat de l’opposition à la présidentielle.

Bouton retour en haut de la page
Fermer