La Cour de justice européenne a estimé que l’Italie avait “enfreint le droit de l’UE sur la qualité de l’air” en dépassant les valeurs fixées pour les particules fines.

Bouton retour en haut de la page
Fermer