L’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) peine à payer ses employés en raison de la crise financière qu’elle traverse depuis l’arrêt des financements américains.

Bouton retour en haut de la page
Fermer