Le rythme de progression annuelle des créances en souffrance s’est accéléré de 14,7% en novembre après 14,3%. Ainsi, le taux des créances en souffrance s’est stabilisé à 8,5%.

Bouton retour en haut de la page
Fermer