Le ministère de l’Éducation a mené un large mouvement dans les rangs des directeurs provinciaux, compte tenu des critères de rendement, de qualité de gestion et d’ancienneté.

Bouton retour en haut de la page
Fermer