Des civils ont été tués ces trois derniers jours dans des zones reculées en Ituri et dans le Nord-Kivu, dans des attaques attribuées à des milices.

Bouton retour en haut de la page
Fermer