Sept Cambodgiens ont été condamnés pour “trahison” après avoir publié en ligne des articles favorables à un des chefs de l’opposition en exil en France.

Bouton retour en haut de la page
Fermer