Vingt-cinq civils pour la plupart des déplacés fuyant des attentats ont été tués dans une attaque perpétrée dans le centre-nord du Burkina Faso.

Bouton retour en haut de la page
Fermer