Les pertes des clubs professionnels allemands à cause du coronavirus pourrait approcher les deux milliards d’euros d’ici 2022, selon la Ligue allemande de football (DFL).

Bouton retour en haut de la page
Fermer