Un total de 9.524 détenus ont bénéficié des procès à distance, du 5 au 9 octobre afin de leur épargner tous les risques sanitaires en cette conjoncture exceptionnelle.

Bouton retour en haut de la page
Fermer