L’Agence de notation financière internationale Fitch Rating a maintenu la notation de l’Espagne à “A-” sur le long terme avec une perspective stable, dans l’attente de la formation d’un gouvernement de coalition entre le parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et Unidas Podemos (extrême gauche).

L’Agence de notation a, toutefois, mis en garde contre le “degré d’incertitude” pesant sur le calendrier de formation du nouveau gouvernement et sa composition, estimant qu’il est “peu probable” que le gouvernement soit opérationnel avant la fin de l’année, en raison des conditions proposées par le parti de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) pour soutenir l’investiture du candidat socialiste Pedro Sánchez.

Cette situation implique de l'”incertitude” sur le contenu et la date de présentation du projet budget général de l’État (PGE) pour 2020, a indiqué l’Agence.

Fitch a, par ailleurs, souligné l’impact “limité” des tensions en Catalogne sur l’économie, après la condamnation en octobre dernier d’ex-dirigeants indépendantistes, mettant en garde contre le “risque” d’un éventuel effet économique négatif sur le crédit si la situation de tension perdure.

L’économie espagnole “a été relativement résistante” à cette “incertitude politique interne” et au ralentissement de la croissance de ses principaux partenaires commerciaux, a fait savoir l’Agence, mettant en garde contre la révision à la baisse des prévisions économiques.

Fitch prévoit que le déficit public espagnol devrait atteindre 2,2% du PIB en 2019, 2% en 2020 et 1,8% en 2021.

Bouton retour en haut de la page
Fermer