Le Premier ministre polonais de droite, Mateusz Morawiecki, a obtenu mardi soir le vote de confiance au Parlement pour son gouvernement.

Le premier ministre a obtenu le vote de 237 députés sur un total de 460, avec 214 votes contre et trois abstentions.

Mateusz Morawiecki avait présenté la semaine dernière la démission de son gouvernement au parlement lors de sa première session après les législatives du 13 octobre.

La composition du nouveau gouvernement, qui doit être celui de la “continuité”, comprend 21 ministres dont la plupart ont gardé leur portefeuille, avec la création de trois nouveaux ministères dont celui du Climat.

A l’issue des élections législatives, les conservateurs nationalistes ont gardé la majorité absolue à la Chambre basse, avec 235 sièges sur 460, devançant la principale formation d’opposition, la Coalition civique (KO, centriste) qui dispose de 134 députés.

Le parti conservateur Droit et justice (PiS) a cependant perdu de justesse la majorité au Sénat.

Dans un discours de politique générale prononcé devant le Parlement, Morawiecki a indiqué vouloir maintenir le taux de croissance de l’économie polonaise au moins deux à trois points de pourcentage au-dessus de celui de la zone euro.

Selon l’agence Moody’s, le PIB polonais devrait croître cette année de 4,4%, puis de 3,7% l’an prochain, alors que la Commission européenne a revu début novembre à la baisse ses prévisions de croissance pour la même période, respectivement à 1,1% du PIB et 1,2%.

M. Morawiecki a également promis de poursuivre les réformes sociales et la politique des aides sociales qui ont valu aux conservateurs leur victoire aux législatives en 2015 et en octobre.

Bouton retour en haut de la page
Fermer