Les travaux du 9è Forum islamique de la zone d’affaires et du commerce interétatique des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) se sont ouverts mercredi à Kuala Lumpur, avec la participation de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif.

Dans un communiqué, l’Agence indique qu’elle met l’accent lors de ce forum, organisé en partenariat avec le Centre islamique pour le développement du commerce relevant de l’OCI, sur le bilan de ses réalisations à Al-Qods à travers des photos et des documents présentés le temps d’une exposition organisée en marge du forum.

Intervenant à l’ouverture d’une réunion sur l’entrepreneuriat à la lumière des défis posés aux pays islamiques, le directeur chargé de la gestion des affaires courantes à l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, Mohamed Salem Echarkaoui, a mis en avant les efforts de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant à garantir l’équité et l’égalité des chances en matière de développement socio-économique des pays émergents et ceux en voie de développement, notamment en Afrique et dans le monde arabe.

A cet égard, il a rappelé l’importance que SM le Roi accorde aux plans et aux programmes de développement ayant un impact direct sur la vie des habitants, dans le respect des particularités de chaque région, et ce afin de réduire les zones de conflit, circonscrire les tensions et diffuser les valeurs de la paix, de la sécurité et de la stabilité, souligne le communiqué. Il a cité comme exemple la méthodologie de travail du Souverain à la tête du Comité d’Al-Qods, issu de l’OCI, ainsi que ses actions louables en faveur de la préservation d’Al-Qods Acharif et de son statut juridique et le soutien apporté aux Maqdessis.

Le Forum islamique de la zone d’affaires et du commerce interétatique est le principal événement commercial de l’année s’agissant des différentes activités relatives au renforcement du commerce inter-islamique, étant une plateforme globale pour développer l’économie islamique et encourager des entreprises islamiques et non-islamiques à coopérer.

L’édition de cette année, qui se poursuit jusqu’au 6 septembre, s’articule autour de plusieurs thématiques traitant notamment de l’entrepreneuriat féminin, la jeunesse, les mutations du climat des affaires, outre les défis de la concurrence posés à l’économie et au commerce dans le monde islamique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer