L’université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès s’est dotée de deux nouvelles structures dédiées aux sciences du sport et aux études doctorales.

Le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi a ainsi inauguré, mardi à Fès, l’Institut des sciences du sport, qui se veut une plateforme pour renforcer les compétences d’encadrement et d’animation sportive de haut niveau dans la région.

Inauguré en présence du ministre délégué chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Driss Ouaouicha, du wali de la région Fès-Meknès, Said Zniber et du président de la région Fès-Meknès, Mohand Laenser, l’Institut des sciences du sport comprend 12 salles de 40 places, un amphithéâtre (150 places) et des locaux administratifs.

L’Institut, dont les travaux de construction et d’équipement ont coûté 11,5 millions de dirhams (MDH), a pour vocation de ‘’contribuer à la diversification de l’offre de formation de l’université et au développement de ses activités scientifiques et sportives pour mieux répondre aux besoins de la ville, de la région et du pays en termes de compétences d’encadrement et d’animation sportive de haut niveau’’.

Il est appelé, selon l’USMBA, à jouer un ‘’rôle important’’ dans l’accompagnement et le soutien de la dynamique de développement que connaissent le Maroc et la Région Fès-Meknès, en adaptant et diversifiant son offre de formation continue et en développant des prestations de services répondant aux besoins du marché dans son domaine de compétence.

L’université a entamé le processus de recrutement des enseignants-chercheurs spécialisés et prépare le projet d’une première filière de sport, qui sera lancée dès son accréditation, selon les responsables de l’USMBA.

Quant au Centre des études doctorales (CED), il dispose de plusieurs espaces modernes et équipés, destinés aux formations doctorales et à l’organisation d’ateliers et d’activités scientifiques. Il s’agit de deux amphithéâtres d’une capacité de 150 places chacun, six ateliers de 60 places, deux salles d’informatique et des locaux administratifs.

Le centre, construit et équipé pour un investissement global de 14 MDH, commencera à gérer, à partir de la prochaine année universitaire, la totalité des dossiers administratifs et scientifiques des doctorants de l’université qui sont inscrits dans les 25 filières doctorales accréditées de l’université.

Les doctorants continueront à effectuer, toutefois, leurs recherches au sein des 58 laboratoires de recherche accrédités de l’université, lesquels sont répartis sur les douze établissements que compte l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès.

Dans une déclaration à la presse, M. Ouaouicha s’est félicité de la réalisation de ces deux nouvelles infrastructures universitaires, malgré la conjoncture sanitaire du Covid19, ajoutant que l’institut des sciences du sport et le CED devraient contribuer respectivement au renforcement de la formation dans les domaines liés à la pratique sportive et la recherche scientifique.

M. Ouaouicha a souligné que ces deux structures sont de nature à renforcer la position de l’USMBA de Fès dans le domaine de la recherche scientifique, d’autant plus que ses chercheurs se sont illustrés en ce qui concerne les projets innovants relatifs à la lutte contre le Covid19.

Ces deux nouvelles infrastructures, qui s’inscrivent dans le cadre de la politique de promotion de l’excellence et du renforcement des infrastructures de formation de l’Université, sont implantées au campus Dhar El Mahraz, dont le processus de modernisation figure parmi les priorités de l’USMBA.

Bouton retour en haut de la page
Fermer