Une soirée de musique patrimoniale a été organisée, mardi à Fès, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la musique qui coïncide avec le 21 juin.

Organisée à l’initiative du Conservatoire régional de la musique et de l’art chorégraphique de Fès en partenariat avec l’association des parents et tuteurs des élèves du conservatoire, cette soirée s’est tenue sous le thème “la capitale scientifique, berceau de l’art et de la culture”.

Plusieurs orchestres se sont succédés sur la scène dans le cadre de cette soirée dont ceux menés par Driss Beniss et El Ghali Alaoui Mdaghri. Plusieurs jeunes talents ont été également de la partie.

La jeune chanteuse Nouhaila El Kalai a signé une belle prestation au cours de laquelle elle a interprété des titres de la musique patrimoniale et moderne de célèbres artistes marocains et arabes dont Mohamed El Hayani, Abdelhadi Benlkhiat, Ouarda et Oum Kalthoum.

Un hommage a été rendu à cette occasion au poète Abdelkrim El Ouazzani et la chanteuse Nabila Maan et autres artistes locaux.

Dans une déclaration à M24, chaine d’information en continu de la MAP, le directeur du Conservatoire régional de la musique et de l’art chorégraphique, Mustapha Amiri a indiqué que la soirée a été l’occasion pour célébrer la musique patrimoniale et moderne outre la poésie en compagnie de figures de l’art et de la culture, ajoutant qu’elle a été l’occasion de mettre la lumière sur la richesse patrimoniale et la longue histoire de la capitale spirituelle.

De son côté, l’artiste Nabila Maan s’est dite honorée par l’hommage qui lui a été rendu dans la ville où elle a grandi et fait ses débuts dans le domaine de la musique, ajoutant que ce moment restera gravé dans sa mémoire étant donné que l’hommage est à l’initiative du conservatoire où elle a étudié cet art.

Bouton retour en haut de la page
Fermer