L’exposition de photographies 7it ana abb, “Parce que je suis un père”, dont le vernissage s’est déroulé mardi à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc à Rabat, met en scène des pères de différentes nationalités offrant des soins à leurs enfants, des tâches traditionnellement réservées aux femmes.

Cette exposition donne à voir et apprécier une collection de portraits de pères de Suède, d’Égypte, du Maroc et de Palestine, autant de créations qui ont été conçues dans le cadre de la campagne d’ONU Femmes intitulée “Parce que je suis un homme”.

Il s’agit particulièrement de photographies de l’artiste suédois Johan Bävman (Swedish Dads) ainsi que des photos primées lors d’un concours réalisé au sein du réseau MenCare. Les organisateurs se proposent en effet de mettre en lumière l’apport de ces pères activement impliqués dans les soins et l’éducation leurs enfants, contribuant à leur épanouissement et à l’équilibre des rôles au sein de la famille.

“Cette exposition centrée sur les pères qui s’investissent dans les activités de leurs enfants s’est tenue dans plus de 60 pays”, a déclaré à la MAP le premier secrétaire et chef de mission adjoint à l’ambassade de Suède au Maroc, Jonatan Henriksson, ajoutant qu’elle remet en cause les rôles traditionnels du père et de la mère.

Le responsable a d’autre part indiqué que les photographies exposées “poussent à la réflexion sur la nécessité de s’investir en tant qu’homme et père dans la vie de son enfant”, tout comme elles soulignant son importance pour l’égalité des genres et pour les relations entre un homme et son enfant.

Pour la représentante de l’Entité des Nations unies pour l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes, Leila Rhioui, l’exposition met en scène des hommes dans des situations de responsabilité familiale et offrant des soins aux enfants “afin de défendre l’idée selon laquelle la question des travaux domestiques, des tâches ménagères et des soins aux enfants relèvent de la responsabilité partagée entre hommes et femmes”.

Un tel travail,a-t-elle dit, a pour objectif donc de contribuer à briser les stéréotypes sur un travail traditionnellement réservé aux femmes.

Co-construite par ONU Femmes, l’ambassade de Suède au Maroc, l’association “Quartiers du Monde” ainsi que le Réseau MenCare, l’exposition “7it ana abb” est initiée dans le cadre de la Rencontre internationale MenCare, pendant laquelle des donateurs, des agences de l’ONU et des ONG se retrouvent du 19 au 21 novembre pour renforcer les stratégies et mesures visant à favoriser l’implication des hommes dans les soins aux enfants et le travail domestique au niveau mondial.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer