Les droits sociaux des migrants sont “en danger” en Europe, ressort-il des conclusions annuelles du Comité européen des droits sociaux (ECSR) relevant du Conseil de l’Europe.

L’ECSR se dit notamment plus en plus préoccupé par le traitement des enfants migrants en situation irrégulière, accompagnés ou non, et des enfants demandeurs d’asile, en particulier pour ce qui est de leur accès à un hébergement convenable et sûr.

Il fait part, de même, de son inquiétude de la situation des enfants illégalement employés dans l’économie formelle et informelle, insistant sur la nécessité de protéger les enfants contre toutes les formes de violence, d’abus et d’exploitation.

Le Comité attire également l’attention sur les problèmes de la pauvreté des enfants et de l’exclusion sociale et rappelle l’obligation des Etats Parties de prendre toutes les mesures appropriées et nécessaires pour combattre ces phénomènes et les éradiquer.

Il alerte aussi sur le nombre croissant d’enfants apatrides en Europe qui ont un accès restreint à des droits et services essentiels comme la santé et l’éducation.

Par ailleurs, le Comité s’inquiète particulièrement des conditions “indignes” de logement des Roms et des gens du voyage de nombreux pays, ainsi que du manque de contrôle sur les normes du logement et de l’absence de règles imposant aux propriétaires l’obligation de veiller à ce que les logements soient d’une qualité suffisante.

L’ECSR insiste, en outre, qu’il est essentiel que la Charte sociale européenne soit mise à profit dans l’organisation et l’analyse des décisions liées à la crise du Covid-19.

“La crise du Covid-19 nous rappelle brutalement l’importance de garantir des progrès durables en matière de jouissance des droits sociaux, notamment grâce à la mise en place de services universels de santé publique”, souligne Giuseppe Palmisano, président du Comité européen des droits sociaux.

Le Comité européen des droits sociaux est une institution du Conseil de l’Europe chargée de la mise en œuvre par les États membres de la Charte sociale européenne. Cette charte est une Convention du Conseil de l’Europe qui énonce des droits et libertés et établit un système de contrôle qui garantit leur respect par les États parties.

Bouton retour en haut de la page
Fermer