Un nouveau round de négociation aura lieu mardi au Congrès des députés entre le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et Podemos dans une tentative de débloquer la statu-quo et avancer vers la formation d’un nouveau gouvernement.

Une première réunion entre les équipes de négociation du PSOE et Podemos s’était tenue jeudi à Madrid sans parvenir à des résultats concrets.

L’équipe socialiste de négociation sera conduite par la vice-présidente du gouvernement en fonction, Carmen Calvo, et celle de Podemos par Pablo Echenique.

Les deux partis accélèrent les négociations en vue de parvenir à un accord sur la formation d’un nouveau gouvernement avant la date limite du 23 septembre pour éviter la tenue de nouvelles élections.

Le PSOE propose à Podemos des postes de responsabilité dans des institutions de l’Etat qui ne sont pas soumises au Conseil des ministres, proposition rejetée par Pablo Iglesias qui insiste à faire partie d’un gouvernement de coalition formé par les deux partis.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer