Quelque 83,7 millions de touristes internationaux ont visité l’Espagne en 2019, en hausse de 1,1% par rapport à une année auparavant, ce qui représente un nouveau record de fréquentation, indique, lundi, l’Institut national de la statistique (INE).

Les recettes touristiques du pays ibérique ont ainsi atteint environ 92,28 milliards d’euros à fin décembre dernier, soit 2,8% de plus par rapport à 2018, ressort-il des données de l’INE, qui relèvent que la dépense moyenne par touriste s’est établie à 1.102 euros en 2019, en progression de 1,7% par rapport à l’année précédente.

Les britanniques ont maintenu leur position en tête des touristes étrangers qui se sont rendus en Espagne durant cette période, avec environ 18 millions de visiteurs, suivis des Allemands avec 11,17 millions et des Français avec 11,15 millions de touristes.

Sur le seul mois de décembre, la pays ibérique a accueilli 4,3 millions de visiteurs internationaux, en baisse de 0,9%, en glissement annuel. Ces touristes ont dépensé environ 5,01 milliards d’euros, soit 0,1% de plus qu’en 2018, précise la même source, notant que la dépense moyenne par touriste a atteint 1.162 euros (+1%).

Par région, la Catalogne a été la destination espagnole la plus prisée des touristes étrangers avec 19,3 millions de visiteurs, soit 0,8% de plus qu’à fin décembre 2018, suivie des îles Baléares avec environ 13,6 millions (-1,2%) et des îles Canaries avec 13,1 millions de touristes (-4,4%).

Pour la secrétaire d’État de Tourisme, Isabel Oliver, ces “bons” chiffres reflètent le dynamisme qu’a connu le secteur de tourisme en 2019, une année marquée par de grands défis, comme le Brexit et la faillite du voyagiste britannique Thomas Cook.

“Ces bons chiffres vont nous permettre d’affronter 2020 avec des piliers solides et avec la confiance que nous avons un secteur solide capable de maintenir l’Espagne comme un leader mondial de la compétitivité touristique”, a souligné Mme Olivier dans un communiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer