Le parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE, gauche), qui a remporté dimanche les élections législatives anticipées en Espagne, n’envisage pas de former une “grande coalition” avec le parti populaire (PP, droite) pour débloquer l’impasse politique dans laquelle se trouve le pays, a affirmé le secrétaire en charge de l’organisation du PSOE, José Luis Abalos.

Le parti socialiste insiste toujours sur sa volonté de former un gouvernement “progressiste”, vu qu’il constitue, selon lui, la seule solution possible pour sortir de la situation de blocage actuelle, a souligné M. Abalos lors d’une conférence de presse au terme de la la réunion du Comité exécutif du parti, qualifiant de “complexe” la situation après les résultats de ce scrutin.

Le dirigeant socialiste a assuré que son parti pourrait nouer une alliance avec le parti de l’extrême gauche Unidas-Podemos, Ciudadanos (centre-droit), la nouvelle formation de gauche Mas Pais, et les partis minoritaires, à l’exception de ceux indépendantistes.

“Nous pouvons commencer avec cette éventuelle alliance. C’est la marge dont nous disposons”, a-t-il indiqué, notant que le PSOE va travailler avec “tous ceux qui ne veulent pas bloquer l’Espagne”.

M. Abalos a souligné qu’il est toujours “possible” de former un gouvernement qui ne dépend pas des indépendantistes, ajoutant “nous continuerons d’essayer, même si nous sommes seuls”.

Le candidat su PSOE à la présidence du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, compte tenir des réunions le plus tôt possible avec les dirigeants des partis politiques représentés au Congrès des députés (chambre basse du Parlement) pour parvenir à former un nouveau gouvernement à l’issue de ce scrutin, le 4ème depuis 2015.

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) a remporté le scrutin avec 28% des voix et 120 sièges au Congrès des députés, mais sans parvenir à atteindre la majorité absolue, à savoir 176 élus sur les 350 que compte la chambre basse du parlement. Il sera ainsi contraint de nouer des alliances pour pouvoir former un nouvel exécutif.

Bouton retour en haut de la page
Fermer