Le Parlement espagnol a donné, mardi soir, son feu vert définitif au budget de l’Etat pour 2021, dernière étape parlementaire avant son entrée en vigueur le 1er janvier 2021.

Votée le 3 décembre par le Congrès des députés, la loi de finances a été approuvée par le Sénat, par 145 voix pour, 118 contre et deux abstentions.

L’adoption du budget par les deux chambres du Parlement espagnol, une première depuis 2018, constitue une victoire pour le gouvernement de coalition conduit par le socialiste Pedro Sanchez.

“L’Espagne a enfin le budget qu’elle mérite, le plus social de l’histoire pour surmonter la pire crise en un siècle” liée au nouveau coronavirus, a souligné le président du gouvernement espagnol.

“Merci à ceux qui ont décidé de le soutenir pour faire aller le pays de l’avant”, a ajouté M. Sanchez.

Après l’adoption de ce budget, le gouvernement de coalition formé par le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et Unidas Podemos va assurer officiellement la continuité de la législature jusqu’en 2023.

Il s’agit du premier budget adopté en Espagne depuis celui de Mariano Rajoy, en mai 2018.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer