Le président du parti libéral Ciudadanos, Albert Rivera, a demandé, mardi, au président du gouvernement en fonction et leader du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), Pedro Sanchez, d’accepter ses conditions par écrit afin de faciliter son investiture.

Rivera a adressé une lettre à Pedro Sanchez dans laquelle il demande une “réunion urgente” pour parapher un accord sur les conditions imposées par Ciudadanos afin de s’abstenir lors d’un vote d’investiture des députés en vue de permettre la reconduction au pouvoir du chef de gouvernement sortant.

Si Sanchez est animé d’une “volonté réelle” pour parvenir à un accord “c’est le moment ou jamais”, a souligné Rivera dans des déclarations à la presse.

Pour sortir de cette situation, “il faut reconnaître la réalité” et parapher un engagement écrit acceptant les conditions proposées par Ciudadanos, a-t-il expliqué.

Ciudadanos demande au PSOE de s’engager notamment à ne pas gracier les indépendantistes catalans s’ils sont condamnés par la Cour suprême pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.

Le parti libéral réclame aussi aux socialistes de gouverner avec la droite en Navarre (nord), afin que leur majorité ne dépende pas du parti séparatiste basque Bildu dans cette région. Ciudadanos demande également à Sanchez de ne pas procéder à une augmentation des impôts.

Bouton retour en haut de la page
Fermer