La 1ère e-formation intitulée “Réussir l’enseignement supérieur à distance: de la scénarisation à l’évaluation” sera lancée du 25 juin au 3 juillet à l’initiative du Bureau national Erasmus Maroc, du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de l’Université Abdelmalek Esâadi de Tétouan.

Cette première formation à distance, organisée en partenariat avec les projets Erasmus+ de renforcement de capacités “Marmooc”, “Experes” et “SigmaRail”, s’articule autour d’une série de formations prévues dans le cadre de l’Erasmus Academy lancées afin de capitaliser et valoriser les résultats et activités des projets financés dans le cadre des projets de renforcement de capacités des établissements de l’enseignement supérieur “coopération Erasmus”, indique lundi un communiqué conjoint.

Cet enseignement, qui a pour objectif de partager les savoirs, les expériences, les bonnes pratiques et les expertises développées dans le cadre de ces projets, se compose de six ateliers pratiques animés par des experts nationaux et internationaux et une table ronde pour l’échange d’expériences et des bonnes pratiques développées par les universités marocaines, précise la même source.

Cette série d’ateliers en ligne est ouverte sur préinscription aux professeurs, responsables universitaires, personnel technique et aux doctorants (de préférence en fin de doctorat), ajoute le communiqué.

Les différents ateliers seront axés sur la “Scénarisation pédagogique : Activity Based Curriculum Design, une approche plaçant l’étudiant au centre de l’apprentissage”, la “Plateforme d’évaluation des travaux dirigées Online WIMS”, le “Serious gaming et simulation”, les “Ressources éducatives ouvertes et droits d’auteurs à distance”, “Le gémeau numérique du Campus” et les “Travaux pratiques virtuels et travaux pratiques distants”, note la même source.

La table ronde portera quant à elle sur un “Retour d’expériences des universités marocaines: mise en œuvre, bonne pratiques et défis.

De l’enseignement hybride à la gamification en passant par les usages numériques possibles dans l’enseignement supérieur, dix projets ont été co-financés depuis 2014, souligne-t-on, relevant que ces projets se proposent de co-construire, au niveau national et régional (région sud-méditerranée), un socle d’expertises autour de l’usage des TIC dans l’enseignement et les prérequis technique et didactique.

Le recours à l’enseignement à distance dans le contexte actuel de confinement imposé par la pandémie de la Covid-19, a été un véritable challenge et un grand défi, en particulier, en terme de développement de contenus numériques et leur mise en œuvre, la réalisation des activités pratiques et l’évaluation à distance des étudiants, relève le communiqué.

Soulignant que la réflexion nationale sur la transition numérique dans l’enseignement supérieur a été accélérée par le confinement imposé par la crise sanitaire, les organisateurs appellent à une didactique spécifique et une pédagogie adaptée au numérique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer