Deux établissements scolaires relevant de l’Académie d’éducation et de formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra ont remporté, mardi, le prix du concours Jeunes reporters pour l’environnement initié par de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement au titre de l’année 2019-2020.

Lors de cette 18e édition placée sous le thème “Les Eco – Gestes pour un environnement sans déchets plastiques”, le lycée qualifiant El Malki de la direction provinciale de Rabat et le lycée qualifiant Hafid Ibrahim de la direction provinciale de Kénitra, ont été distingués respectivement dans les catégories “photographie” et “reportage”.

En effet, les Prix de “la créativité” et de “la proximité” ont été décernés à deux élèves à en situation de handicap du lycée El Malki dans la catégorie “photographie”, alors que “le Prix de la sensibilisation” de la même catégorie a été remporté par deux élèves du lycée Hafid Ibrahim.

Le lycée qualifiant El Malki s’est aussi illustré dans la catégorie “reportage” en recevant le prix de “la proximité”.

“Cette cérémonie de remise des prix est un moment de portée pédagogique revêtant une dimension très symbolique, dès lors que les élèves récompensés représentent un modèle à suivre pour leurs collègues afin de cultiver une culture de concurrence loyale en termes de sensibilisation aux questions de l’environnement”, a déclaré en marge de cette rencontre à la chaîne d’information de la MAP (M24) le directeur de l’AREF de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Aderdour.

Il a précisé à cet égard que l’école publique reflète et adhère aux efforts déployés par l’État en ce qui concerne les thèmes relatifs à l’environnement, surtout que le Maroc est l’un des pays précurseurs en la matière. “Ces efforts trouvent un écho bénéfique auprès des élèves et de leur encadrement”, s’est-il réjoui.

De son côté, l’élève en situation de handicap Mohamed Touzani, du Lycée El Malki, primé dans la catégorie “photographie”, s’est dit fier de cette consécration, faisant savoir que sa passion pour les questions de l’environnement lui a permis de relever le défi pour participer et réussir au concours des jeunes reporters pour l’environnement 2020.

Primé dans la même catégorie, l’élève en situation de handicap Omar Bahida, du même Lycée, a indiqué que son intérêt pour l’environnement lui a amené de participer à cette compétition en vue de faire valoir ses compétences en la matière, soulignant que “la volonté demeure la voie à emprunter pour réussir”.

Au terme de cette cérémonie, un spectacle de sensibilisation à la protection de l’environnement et la préservation des ressources a été présenté par les élèves de l’école Sidi Abdellah de Salé, sacrée Pavillon vert au titre de l’année scolaire 2019-2020, dans le cadre du programme Eco-écoles mené par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.

Le prix “Jeunes reporters pour l’environnement” est une campagne d’éducation à l’environnement destinée aux lycéens, qui doivent jouer le rôle de journalistes de terrain et réaliser des enquêtes avec leurs enseignants sur les problématiques de l’environnement dont pâtissent leurs régions.

Bouton retour en haut de la page
Fermer