Le pré-scolaire doit être généralisé sur tout le territoire national, a prôné la présidente du réseau préscolaire au sein de l’association Lions Club Meknès Salam, Mme Zakya Serrhini, qui a estimé qu’un réseau préscolaire doit viser essentiellement les écoles publiques, loin de l’informel.

“Nous avons centralisé notre plan d’action du préscolaire surtout sur le rural”, a déclaré Mme Serrhini à la MAP suite à l’inauguration, samedi à Meknès, de deux salles de classe du pré-scolaire, réaménagées et équipées par l’Association, dans l’école publique “Moulay Ali Cherif “, en présence notamment du ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi, et du gouverneur du District 416 de l’association “Lions Club international”, Karim Essakalli.

La visite de M. Amzazi a été l’occasion de “présenter notre projet de pré-scolaire au niveau de la commission de la section du club à Meknès, qu’on espère généraliser sur tout le territoire national”, a fait savoir Mme Serrhini.

Elle a indiqué qu’à cette occasion le Lions Club a également “proposé la signature d’une coopération entre le ministère de l’Éducation nationale et le District du Maroc qui promet de réaménager et de construire plusieurs salles de classe au niveau national”, faisant observer que le District Maroc, qui compte 54 clubs, “table sur plus de 54 salles”.

“Notre Club a signé une convention de deux ans avec la Direction provinciale de l’éducation nationale de Meknès dont le but est de proposer la rénovation et le réaménagement de plusieurs salles de classe”, a-t-elle noté, ajoutant qu’en vertu de ce partenariat, “cinq salles ont été construites notamment à Ain Bziz à Oualili”, ainsi qu’une classe pilote au niveau de la ville de Meknès.

En s’inspirant du discours royal de 2018, qui a fait appel à la généralisation du pré-scolaire à partir de 4 ans, les associations œuvrant dans ce domaine contribuent à ces plans en collaboration avec les académies régionales de l’éducation, a-t-elle fait observer.

Présent dans 200 pays et territoires, le Lions Club international met à la disposition de ses volontaires les moyens de servir leur communauté, de répondre aux besoins humanitaires, d’encourager la paix et de promouvoir la compréhension internationale par l’intermédiaire des Lions clubs. Au Maroc, dit District 416, l’on compte plusieurs clubs qui disposent chacun d’un plan d’action.

Bouton retour en haut de la page
Fermer