Face aux craintes exprimées par certains parents, l’Elysée a fait savoir, jeudi, que le retour à l’école se ferait sur la base du volontariat à partir du 11 mai, date de début de la levée progressive du confinement imposé depuis le 17 mars pour freiner l’épidémie du coronavirus.

Dans le cadre du déconfinement, le retour des enfants à l’école, à partir du 11 mai, « se fera sans obligation et sur le principe de volontariat », a indiqué l’Elysée lors d’une rencontre avec les élus locaux.

Ainsi, la reprise se fera, affirme l’Elysée, suivant « trois grands principes » : « un retour à l’école progressif, concerté, adapté aux réalités », avec une priorité donnée aux « plus jeunes » et aux « enfants les plus en difficulté».

“Ce sont les parents au final qui décideront”, a ajouté l’Elysée, pour couper court à la polémique autour d’une reprise des cours jugée prématurée aussi bien par les parents, le corps enseignant que l’opposition, alors que le pays recense un total de 21.340 morts depuis le début de l’épidémie, selon le dernier bilan des autorités sanitaires.

Mardi, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer avait déjà détaillé ses pistes pour un calendrier de reprise : un retour à l’école étalé sur trois semaines, par niveaux de classe.

Le ministre avait en outre déjà précisé que les familles qui ne voudraient pas envoyer leurs enfants à l’école, auront l’obligation de suivre l’enseignement à distance.

Le Président Emmanuel Macron a échangé, ce jeudi, par visioconférence, avec des maires et les représentants de leurs associations, dont l’Association des maires de France (AMF), sur les modalités du déconfinement.

Selon l’Elysée, « la gestion de la crise va être de plus en plus déconcentrée et les maires seront notamment à la manœuvre”.

Par ailleurs, le Premier ministre Edouard Philippe poursuit toujours la préparation de la stratégie de déconfinement. Selon des médias de l’Hexagone, il devra se réunir cet après-midi par visio-conférence, avec les présidents de régions, avant de rassembler demain matin les représentants des départements.

Bouton retour en haut de la page
Fermer