Un ultime sondage publié à la veille de l’élection présidentielle américaine de mardi, donne le président Donald Trump à la traîne de 10 pc à l’échelle nationale dans les derniers jours de sa campagne de réélection face à son rival Joe Biden.

Trump fait face à une large désapprobation de sa gestion de la pandémie de coronavirus mais mise sur la reprise de l’économie pour gagner les faveurs des électeurs.

Selon cette enquête réalisée conjointement par le Wall Street Journal et NBC News, l’ancien vice-président et candidat démocrate mène par 52% des intentions de vote contre 42% pour M. Trump, dans cet ultime sondage de l’opinion des électeurs avant le jour du scrutin, essentiellement inchangée par rapport à l’avantage de 11 points de M. Biden à la mi-octobre.

En particulier, les femmes et les seniors se sont retournés contre le président, d’après cette enquête, les deux groupes favorisant M. Biden par des marges à deux chiffres.

Cependant, le sondage montre que la course se resserre lorsque le paysage est réduit à un ensemble de 12 Etats indécis (Swing States). M. Biden détient une avance de 6 points dans ces Etats, 51% contre 45% pour Trump, alors qu’il menait de 10 points le mois dernier.

L’avantage du candidat démocrate dans les Etats indécis se situe dans la marge d’erreur du sondage et correspond aux nombreuses enquêtes sur ces Swing States, qui montrent des courses serrées et un chemin potentiel pour M. Trump pour assurer la majorité nécessaire au collège électoral sans pour autant gagner le vote populaire au niveau national, dans un remake de 2016.

Bouton retour en haut de la page
Fermer