Le système de l’éducation et de la formation a été témoin de changements profonds et de réalisations remarquables, notamment en termes de rapprochement de la formation du marché de l’emploi et ce, grâce à la supervision et le suivi par SM le Roi Mohammed VI de ce chantier et de la mise en œuvre de ses composantes, a déclaré, jeudi à Témara, le président de l’université Ibn Toufaïl de Kénitra, M. Azzedine El Midaoui.

S’exprimant dans une déclaration à la presse à l’occasion du lancement officiel par Sa Majesté le Roi de l’année pédagogique 2019-2020 et la présidence par le Souverain de la cérémonie de présentation des données relatives au bilan et aux dernières avancées de la réforme du système de l’éducation et de la formation, M. El Midaoui a fait observer que de grandes réalisations et des changements profonds ont été réalisés depuis le lancement de ce chantier par SM le Roi, notant, à cet égard, que des efforts considérables ont été fournis au niveau du rapprochement de la formation du marché de l’emploi, l’encouragement des métiers et l’adéquation entre la formation et les besoins des entreprises marocaines et du secteur public.

Il a, par ailleurs, souligné que le secteur de l’enseignement supérieur avance conformément à une stratégie de grande envergure, notamment en ce qui concerne l’amélioration de l’apprentissage des langues, précisant que les universités marocaines vont œuvrer à mettre en place des centres de langues qui vont jouer un rôle majeur et que certaines universités ont veillé à créer de nouveaux établissements, à l’image de l’Ecole nationale de chimie à Kénitra, la première en son genre à l’échelle nationale.

Le président de l’Université Ibn Tofaïl a affirmé que le programme relatif au secteur de l’enseignement supérieur est “très ambitieux”, notant que tous les cadres éducatifs universitaires sont fortement impliqués dans ce grand chantier, “qui est aussi celui de tous les Marocains”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer