Kiev et les combattants prorusses de l’est de l’Ukraine ont procédé à un échange de 200 prisonniers.

“Les libérations réciproques sont terminées”, a indiqué la présidence ukrainienne, précisant voir revenir au pays 76 personnes.

Les combattants prorusses ont indiqué pour leur part s’être vues respectivement remettre 61 et 63 personnes.

Aucune liste précise identifiant les personnes libérées n’a été publiée, la présidence ukrainienne promettant des “détails plus tard”.

L’opération d’échange de prisonniers a duré environ cinq heures du fait des vérifications d’identité.

Le principe de l’échange de prisonniers avait été décidé début décembre lors d’un sommet sur le conflit en Ukraine, le premier depuis trois ans, réunissant Vladimir Poutine, son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky ainsi que la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron.

Les troupes des deux camps ont également reculé dans trois petits secteurs du front et d’autres retraits doivent avoir lieu d’ici fin mars. La Russie a aussi rendu à Kiev des navires de guerre qu’elle avait saisis.

En septembre, Kiev et Moscou ont ainsi échangé 70 détenus.

Le conflit dans l’Est du pays a fait 13.000 morts depuis son déclenchement en avril 2014.

Bouton retour en haut de la page
Fermer