Les autorités israéliennes ont décidé, jeudi, d’interdire l’entrée à deux élues américaines qui devaient se rendre dans les Territoires palestiniens occupés, en raison de leur soutien à l’appel au boycott d’Israël.

Rashida Tlaib, élue américaine d’origine palestinienne, et sa collègue Ilhan Omar devaient se rendre ce weekend dans les Territoires palestiniens occupés, mais le ministère israélien de l’Intérieur a ordonné d’interdire leur entrée, arguant que cette visite s’inscrivait dans le cadre d”‘activités de boycott” anti-israélien.

“Ces élues utilisent la scène internationale pour apporter leur soutien aux associations BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui appellent au boycott d’Israël”, a indiqué le ministère dans un communiqué.

La responsable palestinienne Hanane Achraoui, a qualifié de “scandaleuse” la décision israélienne d’interdire aux deux élues, membres de l’aile gauche du Parti démocrate américain, de se rendre en Palestine.

“La décision israélienne d’interdire aux élues du Congrès Rashida Tlaib et Ilhan Omar de visiter la Palestine est un acte d’hostilité scandaleux contre le peuple américain et ses représentants”, a dénoncé la figure de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), dans un communiqué.

Le mouvement BDS invite au boycott économique, culturel ou scientifique d’Israël afin de protester contre l’occupation des Territoires palestiniens.

Bouton retour en haut de la page
Fermer