Donald Trump gardera une place à part dans l’Histoire comme le troisième président des Etats-Unis mis en accusation en vue d’une éventuelle destitution.

La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, se réunira dans la journée pour un débat de six heures qui mènera au vote des deux articles de mise en accusation (“impeachment”) visant le président républicain: abus de pouvoir et entrave à la bonne marche du Congrès.

Ces six heures d’échanges seront divisés de manière équitable entre républicains et démocrates et précédés d’une heure de débat pour adopter ces règles en séance plénière.

Ce vote, qui va marquer l’Histoire, est attendu au plus tôt en fin d’après-midi.

Dans une capitale fédérale sous tension après trois mois d’une procédure acrimonieuse, la Chambre basse exercera ainsi “l’un des pouvoirs les plus solennels que lui garantisse la Constitution”, a confirmé mardi soir la chef des démocrates au Congrès Nancy Pelosi.

Il reviendra ensuite au Sénat, aux mains des républicains, d’organiser le procès du président. Probablement en janvier. Et ils ont déjà prévenu qu’il serait acquitté.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer