Les services de sécurité éthiopiens ont arrêté un total de 33 terroristes qui projetaient des attentats en Ethiopie au cours de la période juillet 2019-2020, a indiqué jeudi le Service national de renseignement et de sécurité (NISS).

Un total de 33 terroristes, 16 du groupe Al-Shabaab et 17 de l’état islamique, ont été arrêtés en possession d’explosifs et d’autres documents au cours de la période juillet 2019-2020, précise le NISS dans un communiqué relayé par l’agence éthiopienne ENA.

Au cours de la même période, les services de sécurité ont saisi 499 fusils Kalachnikov, 27 237 pistolets, 11 grenades à main, 8 mitrailleuses et 168 241 balles, ajoute la même source.

Le groupe terroriste Al-Shabaab et l’état islamique ont récemment menacé de perpétrer des attaques terroristes en Ethiopie, rappelle le NISS, ajoutant que les services de sécurité oeuvrent 24 heures sur 24 pour contrecarrer ces attaques.

Les services de sécurité ont appelé la population à signaler aux agents de sécurité toute activité suspecte, est-il souligné.

Bouton retour en haut de la page
Fermer