Un groupe d’enseignants issus de plusieurs établissements d’enseignement primaire de la province d’Essaouira, s’est initié récemment aux techniques éducatives novatrices ‘’STEM’’ (Science, Technology, Engineering, Math).

Ainsi, ce sont au total 24 professeurs de l’enseignement primaire, dont deux inspecteurs, répartis en deux groupes, qui ont pris part à cette session de formation organisée par Essaouira Territorial Innovation Lab (ETIL), et animée et encadrée par Mme Souad Belcaid, enseignante de sciences à Fessenden School de Newton (Massachusetts) à Kansas City, aux États-Unis.

Organisée en partenariat avec la direction provinciale de l’éducation nationale d’Essaouira, cette formation s’insère dans le sillage d’un programme de l’ETIL, qui se décline en plusieurs activités et actions destinées à conscientiser les différentes composantes de la population souirie et à les sensibiliser quant à la nécessité d’être des acteurs agissants et engagés, selon une approche participative et concertée, pour apporter des solutions à nombre de problématiques qui s’imposent à l’échelle provinciale, expliquent les organisateurs.

A travers cette formation, Essaouira Territorial Innovation Lab ambitionne de mettre à la disposition des enseignants bénéficiaires, une expérience de développement professionnel intensive explorant les meilleures pratiques, les stratégies d’enseignement et un engagement de haut niveau pour inspirer les écoliers par le biais du STEM.

Ces techniques éducatives, dites STEM, se fixent pour missions de favoriser l’ingéniosité et la créativité chez les écoliers, de propulser de nouvelles idées, de renforcer la résilience, d’encourager l’expérimentation, de promouvoir le travail d’équipe, d’inciter à une meilleure application des connaissances, de favoriser l’utilisation des technologies et d’initier les bénéficiaires à la résolution des problèmes et le dépassement des difficultés.

“Mon objectif était de partager les compétences pédagogiques que j’ai acquises aux USA avec les enseignants issus des écoles publiques et donc, d’introduire ce concept du STEM”, a confié à la MAP, Mme Belcaid, notant que la formation qui s’était étalée sur 4 jours, s’est déclinée en plusieurs ateliers organisés de manière à permettre aux bénéficiaires de constater rapidement les avantages de ces techniques éducatives.

Et de faire observer que son approche est axée sur la résolution de problèmes, la pensée critique et la créativité afin de permettre aux étudiants de comprendre les défis, la complexité et l’interdépendance du monde, faisant savoir qu’elle a développé des méthodes pour un apprentissage global basé sur des projets, y compris via des appels Skype avec des experts scientifiques et des enseignants du monde entier.

Dans sa méthode de travail, cette experte en enseignement des sciences et de l’éducation fait usage d’outils tels que des peintures murales réalisées par des étudiants, des ressources en ligne, outre l’invitation de conférenciers, et la participation des parents d’élèves pour une meilleure implication et motivation des apprentis.

En ce qui concerne le transfert de compétences et l’incitation de la pensée critique, Mme Belcaid explique que sa méthodologie consiste à rendre l’apprentissage encore pertinent et engageant, en utilisant des problèmes du monde réel que les étudiants se doivent de résoudre.

Plusieurs enseignants bénéficiaires ont, à leur tour, exprimé leur satisfaction et fierté d’avoir pris part à cette formation aux technologies les plus novatrices et empiriques dans le domaine pédagogique et éducatif, soulignant leur détermination à procéder à l’application de ces techniques et méthodes éducatives dans leurs classes respectives.

Dans un souci de garantie d’une communication efficace et d’une bonne maîtrise des techniques éducatives, il a été décidé d’établir un contact permanent, via les réseaux sociaux, entre les bénéficiaires et Mme Belcaid pour davantage d’échange et de partage autour des meilleures pratiques à adopter dans le domaine éducatif.

Créé en décembre 2018, Essaouira Territorial Innovation Lab est un tiers-lieu d’innovation territorial ouvert et inclusif dans lequel des experts métiers volontaires travaillent en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs locaux, publics et privés, pour co-concevoir des solutions innovantes, durables et adaptées aux besoins et ambitions de la province.

ETIL a mis la promotion de l’intelligence collective au centre de son action, car l’enjeu du collaboratif et du collectif est plus que déterminant pour la réussite du développement inclusif et pérenne des territoires, estime-t-on.

Bouton retour en haut de la page
Fermer