Une visite pédagogique à l’exposition “Trésors de l’Islam en Afrique” a été organisée, mardi 18 février, à Rabat, par la Fondation de l’Académie du Royaume du Maroc pour la coopération culturelle, au profit de jeunes élèves en situation de handicap issus d’un établissement scolaire public de Rabat.

Initiée en partenariat avec l’Institut du monde arabe à Paris et le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, cette visite guidée a emmené des élèves de l’établissement d’enseignement secondaire Bir Anzarane et de l’association Al Mostaqbal pour l’éducation et l’initiation professionnelle aux besoins spéciaux, aux trois sites qui accueillent l’exposition, à savoir le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain et les galeries Bab Rouah et El Bab El-Kébir des Oudayas.

Dans le cadre de ce programme, qui vise à aiguiser le sens artistique chez les élèves et, ainsi, enrichir leurs connaissances culturelles et historiques, la Fondation a élaboré un livret éducatif spécial qui comporte une série d’exercices et qui a été distribué aux 40 élèves présents.

Dans une déclaration à la MAP, M. Mohamed Sami, chargé du programme de l’éducation inclusive à l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Rabat-Salé-Kénitra, a salué l’ouverture de l’Académie du Royaume du Maroc sur les jeunes élèves, y compris ceux en situation de handicap, ajoutant que l’idée de cette visite, au-delà de partager l’histoire de l’Islam avec ces jeunes, vise au renforcement et à la mise en oeuvre de l’école juste, équitable et inclusive pour tous.

Cette manifestation se veut l’occasion pour les férus de l’art de tout âge de découvrir l’histoire de l’Afrique depuis le Moyen-Age, s’ouvrant par la même occasion sur les moyens de propagation de l’Islam et des arts islamiques.

Bouton retour en haut de la page
Fermer