Le ministère de la Santé a annoncé qu’une opération de dépistage de l’infection au SARS-CoV-2 sera menée parmi 30.000 collégiens et lycéens dans six régions, afin d’estimer le niveau de circulation du virus chez la population de moins de 18 ans et de caractériser génétiquement les variants circulants.

Dans une circulaire adressée aux directeurs régionaux de la santé, le ministère affirme que dans le cadre du plan national de veille et de riposte à l’infection au SARS-CoV-2 et suite à l’apparition de nouveaux variants dudit virus, caractérisés par une plus grande transmission parmi les jeunes, une opération de dépistage chez les collégiens et lycéens sera menée au niveau des régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Houceima, Fès-Meknès, Marrakech-Safi et Souss-Massa.

L’objectif de cette action est d’estimer le niveau de circulation du virus chez la population de moins de 18 ans et de caractériser génétiquement les variants circulants, relève la même source.

Cette opération sera menée en étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique auprès de 30.000 élèves répartis entre Casablanca Settat (10.000 élèves) et Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Houceima, Fès-Meknès, Marrakech-Safi et Souss-Massa (4.000 élèves par région).

Eu égard à l’importance de cette opération, le ministère appelle à procéder à la collecte et l’acheminement des prélèvements vers les laboratoires désignés, conformément aux procédures détaillant les aspects techniques, opérationnels et éthiques qui seront communiquées par la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies.

Bouton retour en haut de la page
Fermer