Le Premier ministre libanais Hassan Diab a annoncé lundi la démission de son gouvernement après le départ de plusieurs membres de son équipe sur fond de l’explosion dévastatrice au port de Beyrouth.

“Aujourd’hui, j’annonce la démission de ce gouvernement”, a-t-il dit dans un discours télévisé adressé aux Libanais.

Depuis dimanche et face aux protestations de la population, quatre ministres ont déjà présenté leur démission: celui des Finances Ghazi Wazni, celle de la Justice Marie-Claude Najm, celle de l’Information Manal Abdel Samad et celui de l’Environnement Damianos Kattar.

Le cabinet de Hassan Diab avait été formé en janvier après la démission de celui de Saad Hariri sous la pression d’un mouvement de contestation populaire inédit.

M. Diab avait samedi, indiqué qu’il était prêt à rester dans ses fonctions pendant deux mois, jusqu’à l’organisation d’élections anticipées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer